Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 21:52

Je me dépêche d’écrire ce billet avant que Cahuzac ne démissionne…

Car c’est bien de cette nouvelle triste et lamentable affaire que je veux vous parler aujourd’hui, tant elle est emblématique de cette classe politique désespérante.

Oh, non, n’attendez pas ici de scoop ! Je n’ai aucun élément matériel exclusif qui prouverait l’innocence ou la culpabilité de Cahuzac, pour cela, suivez Mediapart…

En préambule, il est assez remarquable de noter qu’après Copé et Woerth, c’est notre troisième ministre du budget qui semble avoir des relations compliquées avec la Suisse. Et que dans les trois cas, c’est Mediapart qui a sorti ces affaires. Sans eux, nous n’en aurions sans doute jamais rien su.

Bon, qui est ce Cahuzac ? Curieusement, ce n’est pas une “star” de ce gouvernement, en tout cas nettement moins identifiable que Valls, Montebourg ou Duflot. Ou du moins il était, car cette affaire va de toute façon faire progresser sa notoriété de manière spectaculaire.

Au vu de sa biographie, Cahuzac est une caricature de notable politicard et polycumulard, qui a successivement occupé à peu près tous les fromages électifs de la politique française. J’aime beaucoup une phrase de sa fiche Wikipedia : “En 1997, il décide de se lancer dans la vie politique élective et choisit le Lot-et-Garonne

Tels sont la plupart de nos ministres (qu’ils soient “Socialistes” ou “UMP”). Ils mènent la grande vie à Paris, mais comme Paris est trop petit pour toutes les ambitions qui s’y concentrent, il vont “s’implanter”, c’est-à-dire s’exiler pour se faire élire en banlieue ou dans une lointaine province, où ils pensent éblouir des électeurs naïfs. Et ça marche, en plus. Ces rupins de Copé ou Guigou se font élire par les rejetés de la société de la banlieue est de Paris, et Cahuzac dans le Lot-et-Garonne. Après tout, ils ne changent guère leurs habitudes, et un mandat dans le Lot-et-Garonne apporte les mêmes prérogatives qu’un mandat parisien.

HAUTAIN, CARACTÉRIEL, ÉRUPTIF, CASSANT, NARCISSIQUE, INCORRECT, MISOGYNE, PRÉTENTIEUX… MAIS CONNAISSANT BIEN SES DOSSIERS

C’est là le résumé de l’opinion qu’en ont ses alliés ou adversaires politiques, comme on peut le lire ici ou . C’est simple, le portrait tout craché de Woerth, avec lequel il partage d’avoir été le trésorier de son parti. Mais ce doit être une coïncidence.

Autre coïncidence, Cahuzac était un adepte de DSK. Pas le plus connu, certes. Je n’affirme évidemment pas qu’il était un compagnon de partouze, mais pire, qu’il a les mêmes idées économiques que lui, celles de la “gauche de droite”. Tiens, l’autre ministre du pognon, Moscovici, était lui aussi un DSKolâtre. Même si un “petit contretemps” a contrarié le destin de leur idole, les idées, elles, sont toujours là. Et Valls, Touraine ou Fioraso y veillent aussi.

En octobre, Cahuzac a été victime d’un fait-divers hélas banal : on lui a cambriolé son appartement. C’est le journal “Le Parisien” qui le raconte, tout en révélant quelques détails qui tuent : l’appartement ferait 300m2 (dans le quartier aux prix les plus délirants de Paris) et, cerise sur le gâteau de chez Lenôtre, on lui aurait dérobé huit de montres de luxe (Rolex, Jaeger-Lecoultre, Boucheron, Chaumet et Breitling) pour une valeur proche de 100 000 euros… Ils ont décidément un problème avec les montres au P”S”… Cahuzac, sans doute conseillé comme on le verra plus loin, a tenté de minimiser, affirmant que l’appartement ne faisait que 140m2 et que les breloques étaient des souvenirs de famille… Mais Le Parisien a maintenu ses infos.

Bref, on savait déjà que Cahuzac était un des quatre ministres à payer l’ISF (avec Fabius, Touraine et Delaunay), mais tout ceci confirme que l’hélas trop célèbre “Gauche Caviar”, qui a largement contribué à jeter le discrédit sur les mandats de Mitterrand, est plus que jamais vivante et qu’il en est un membre éminent. Anecdote : on sait que la gauche caviar et le show biz font bon ménage. Cahuzac confirme, puisqu’il s’est remarié en début d’année avec une femme de 14 ans sa cadette (un standard chez les politicards) qui se trouve être la fille de feu le compositeur Maurice Jarre, demi-soeur de Jean-Michel Jarre, et fille de la femme de Drucker. Toutes mes félicitations.

Je n’ai pas fini, le plus intéressant est à venir. À côté de son missile sur le (donc putatif) compte en Suisse de Cahuzac, Mediapart publie un autre article sur ses gardes du corps médiatiques et sur l’entrée en scène des marchands de lessive qui lave plus blanc d’Euro RSCG (désormais Havas Worldwide, ça fait tout de suite plus sérieux).

Je ne vais pas m’étendre sur le mépris le plus absolu que je voue à ces gens qui nous pourrissent la vie, changent tout ce qu’ils touchent en merde, nous piquent notre pognon, et ont d’eux-mêmes une opinion assez délirante. Sans publicitaires, le monde serait 100 fois plus beau. Mais ce n’est pas le sujet.

Souvenez-vous de l’affaire DSK. En plus d’avoir brutalement sorti du jeu politique un sinistre individu qui s’apprêtait à devenir notre président de la République, elle avait mis en lumière la mutation de la formidable machine de propagande destinée à chanter les louanges de son champion en vue de la présidentielle en un formidable commando tentant désespérément de sauver l’image de son poulain en saturant l’espace médiatique à grands coup de millions de dollars, d’intoxication, d’écrans de fumée, et de piétinement frénétique de la victime présentée comme coupable machiavélique. Je l’avais baptisé “DSKaKorps”, tant il déferlait en nombre hallucinant comme un rouleau compresseur pour débiter ses sornettes sur les ondes.

Il y avait Ramzy Khiroun, l’homme à la Porsche Panamera de chez Lagardère, mais aussi Stéphane Fouks, d’Euro RSCG. Et c’est ce dernier qui s’est rué (en toute discrétion, œuvrant en coulisses) au secours de Cahuzac.

Marianne nous apprenait récemment que ces prétentieux cloportes, sonnés après la mise hors-jeu de DSK, étaient de retour dans l’entourage gouvernemental. Hollandréou n’en rate décidément pas une.
Pour tous ceux qui hélas ne sont pas abonnés à Mediapart, je résume la chronologie.

  1. L’auteur du scoop, Fabrice Arfi, envoie un mail au ministre, lui posant des questions sur ce fameux compte (hypothétique, bien sûr)
  2. Cahuzac répond par SMS à un autre journaliste, Laurent Mauduit, qu’il semble bien connaître et l’appelle pour l’engueuler et lui confirmer qu’il refuse de parler à Fabrice Arfi, dont le palmarès lui fait sans doute peur.
  3. Ce n’est donc pas Cahuzac mais Fouks qui appelle Arfi et tente de lui tirer les vers du nez, de l’enfumer et le rouler dans la farine. C’est triste à dire, mais il fait là son travail. Il lui propose de rencontrer Cahuzac, mais “à plusieurs”. (Avec des hommes de mains venus spécialement de Tchéchénie ?)
  4. L’entrevue a donc finalement lieu au ministère, Arfi étant accompagné du directeur éditorial de Mediapart, François Bonnet. Chaque partie enregistre la conversation de 9mn55 au cours de laquelle Cahuzac nie tout en bloc.
  5. Le jour même à 16h00, Mediapart publie son article.
  6. Cahuzac publie sur Twitter le communiqué de démenti avec menaces à 2 balles, pesé et soupesé par le DSKaKorps, puis s’en va traîner sa posture de victime à l’assemblée nationale et dans les médias qui répercutent ses dénégations.

Toutes proportions gardées, cette phase ressemble fort aux premières heures de l’affaire DSK, quand on lui avait dit de tout nier en bloc le temps d’évaluer les munitions de l’ennemi. Mais tous, innocents comme coupables, commencent le plus souvent par nier. Chez les politicards, on trouve presque systématiquement les mêmes fanfaronnades du coq dressé sur ses ergots, du genre “Vous allez voir comment je vais laver mon honneur devant la justice”.

Autre point commun avec DSK (ou avec Sarkozy dans l’affaire Bettencourt), on discrédite l’accusation et on lui met la pression. Nafissatou Diallo a rapidement perdu son statut de victime d’un pervers pour être présentée comme une machiavélique cupide qui avait tendu un piège à DSK, la maîtresse d’un trafiquant de drogue, ou carrément une prostituée. Accusations qui malgré des recherches démentielles n’ont jamais été avérées par la suite, mais le mal était fait. Qu’on se souvienne aussi de l’invraisemblable traitement réservé à Claire Thibout, la comptable des Bettencourt, contre laquelle des moyens démentiels ont été employés, jusqu’à ce que Le Figaro lui fasse dire le contraire de ce qu’elle avait dit à Mediapart, et qui était pourtant la vérité, comme elle l’a confirmé dans l’excellent livre “Sarko m’a tuer”.
Ici, l’un des témoignages à charge contre Cahuzac est celui d’un inspecteur des impôts assez folklorique, qui a enquêté il y a quelques années sur Cahuzac puis a été mis au placard par sa hiérarchie. Son dossier, outre le soupçon de compte en Suisse, contenait hélas quelques hypothèses qui se sont révélées erronées, comme une imaginaire maison marocaine propriété de Cahuzac. Bien évidemment cette faille est exploitée à fond par le DSKaKorps, qui tente de ridiculiser le personnage. Et comme par hasard, c’est encore le Figaro qui écrit : “L’agent du fisc n’exclut pas que Cahuzac soit innocent
Phrase magnifiquement tripatouillée, et qui tente d’occulter que le même inspecteur du fisc n’exclut absolument pas non plus l’inverse, et que c’est même la raison pour laquelle il avait transmis le dossier à sa hiérarchie.

Las pour Cahuzac, qui semblait avoir endigué l’attaque, Mediapart publie le lendemain un enregistrement téléphonique de mauvaise qualité, mais dont le contenu, s’il était authentifié, serait accablant. On y entend (mal) un individu, présenté comme Cahuzac, se confier sur la crainte que son compte chez UBS ne lui pose des problèmes.

Cet enregistrement aurait été obtenu il y a plus de 10 ans dans des conditions rocambolesques qui rappellent furieusement l’histoire belge qui a permis d’enregistrer la conversation entre la femme de Dutroux et le père d’une de ses victimes. L’essentiel, c’est d’y croire.

Pour l’abonné moyen de Mediapart, difficile de savoir si c’est bien Cahuzac qui parle. Mais vu la teneur des propos, c’est soit lui, soit quelqu’un qui se fait passer pour lui.

Il est certain que la motivation de celui ou ceux qui l’ont balancé n’est sûrement pas des plus nobles. On lui en veut manifestement. Mais comme le dit Edwy Plénel, l’important ce n’est pas la motivation de la source, mais bien la véracité des accusations.

D’ailleurs, dans un premier temps, le DSKaKorps envoie des proches de Cahuzac affirmer péremptoirement que ce n’est pas lui.
Mais il n’y a pas que l’enregistrement, il y a aussi le contexte. Et on apprend rapidement que l’enregistrement et les circonstances de son obtention ont été déposés par son auteur chez un notaire. D’où un nouveau repli stratégique avec cette déclaration de l’innocent (présumé) :

« Aucun des prétendus éléments matériels dont Mediapart croit disposer ne sont convaincants, ne m’impressionnent ni ne peuvent ébranler ma détermination à poursuivre mon action. Aucun témoin crédible ne peut affirmer ni tenter de corroborer une chose qui n’existe pas et n’a pas existé »

Le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est tarabiscoté, et que si les accusations ne sont pas convaincantes, ce démenti l’est encore bien moins.

Voilà, nous en sommes là.

DANS SON MALHEUR, CAHUZAC A DE LA CHANCE.

D’abord l’actualité avec le naufrage de Ayrault dans l’affaire de Mittal Florange, et ce matin un tremblement de terre au Japon, lui laissent un peu de répit.

Ensuite, même si ses “amis” du P”S” font mine de le soutenir prudemment, les bouffons de l’UMP en lambeaux ne sont pas des plus virulents. Il faut dire que beaucoup d’entre eux ont eu à se plaindre de Mediapart. Et qu’ils rêvent tous de voir ce journal emblématique mordre la poussière. Ceci anéantirait la crédibilité des accusations toujours en cours dans des affaires autrement plus importantes comme celle de Sarkozy-Woerth-Bettencourt, de Karachi, de Copé-Takkiédine, ou des millions de Kadhafi.

Comme je l’ai dit, je ne sais pas si Cahuzac est coupable ou innocent.

S’il était avéré que ce type, chargé de lutter contre la fraude fiscale, mais surtout d’extorquer aux pauvres les milliards qu’il doit rembourser aux banksters, avait un compte planqué en Suisse (et/ou à Singapour), ce serait un nouvel épisode du discrédit de nos dirigeants, dont la haineuse Marine Le Pen se réjouirait à nouveau.

D’un autre côté sa culpabilité m’irait très bien. Nous serions débarrassés d’une caricature de politicard comme je les exècre, et qui n’ont pas la moindre légitimité pour nous gouverner ou nous représenter. Ces publicitaires envahissants seraient à nouveau ridiculisés, et Mediapart serait conforté dans son rôle de contre-pouvoir. Et, mais je rêve sans doute, cela ferait grimper les effectifs de ceux qui voudraient balayer cette manière de faire de la politique et changer vraiment les choses

À suivre…

Cet article excellent est de super no  Visitez son blog 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aida 10/12/2012 14:38


C'est que l'on en apprend des choses , sur ce modeste ministre , quasiment inconnu auparavant ! 

Présentation

  • : La République du peuple
  • La République du peuple
  • : Blog d'un pov'con soixantenaire et soixante-huitard , qui a regardé étonnament ce pays anesthésié par un moulin à vent, et qui ne voit pas le changement arriver !
  • Contact

  • Joel
  • Gaucho de base reconnu , libertaire ,anti-fasciste, anti-capitaliste , anti-raciste, athée , humaniste , anarcho-syndicaliste , anti-lepéniste , autogestionnaire .Pour une vraie vie désaliénée du travail et du système marchand
  • Gaucho de base reconnu , libertaire ,anti-fasciste, anti-capitaliste , anti-raciste, athée , humaniste , anarcho-syndicaliste , anti-lepéniste , autogestionnaire .Pour une vraie vie désaliénée du travail et du système marchand

MEDIAPART.JPG

 

metting-copie-1.JPG

 

 

 

face-book.JPG

Recherche

Là bas où j'y suis

Archives

Affiches 68

681.jpg

68.jpg

 

LE BLUE DU MENTEUR PAR JOEL

 

 

 




 


Boogie 68Ard par joe-maurice

BLOGUE 6.8 

capitalisme.jpg

 

Bienvenue

Compteur de visiteurs en lignes

J'y vais et j'y suis

vachane.JPGdes-pas-perdus.JPGslovar.JPGaliciabx.JPGKamisole.JPGchti.JPGcri-du-peuple.JPGSégolinpanier-de-crabes.JPGlucien.JPGRaleuse.JPGhumeur.JPGWL.JPGUrever.JPGoff-lib.JPGetas-d-anne.JPG

London-Calling--flag.jpg

pensee-L.JPGa-tous-les-vents.JPGsarkozix.JPG

AP.JPG