Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 14:16
Quelle oeuvre !... une... digne du service public ! ...du vrai ! ... pas celui qui va se déshonnorer encore ce soir , en servant la propagande du monarque ! ...eh oui, ce soir on va encore y avoir droit , simultanément sur la 2 et TF1..

J'en reviens à cette série , qui a réussi l'exploit de résumer en 6 épisodes de 53 minutes , toute la seconde guerre mondiale .  Encore bravo ....

Etant particuliérement passionné  par l'Histoire , j'ai beaucoup apprécié ..Mais , a mon avis , on n'a pas assez insisté , sur les raisons du pacte germano-soviétique, tant décrié ,  dont nous ressassent à longueur de journée les anti-communistes primaires de notre petite France .. qui résulte d'un antécédent de taille  , à savoir les accords de Munich en 1938 , résumés en quelques images Un accord pitoyable de la France et de l'Angleterre , avec Hitler , qui donne blanc seing à ce dernier d'envahir la Tchécoslovaquie , en espérant que çà s'arrêtera là ..

En effet , Le 30 septembre 1938, la France et l'Angleterre (représentées respectivement par Daladier et Chamberlain) signent les accords de Munich avec l'Allemagne nazie et l'Italie , laissant libre champ à Hitler , pour annexer la Tchécoslovaquie, peuplée d'importantes minorités allemandes (les Sudètes) alors que de l'autre coté de l'Europe , l'URSS inquiétée par les projets d'expansion à l'Est de l'Allemagne nazie ,  presse à de nombreuses reprises,  mais en vain , la France et le Royaume-Uni de conclure des accords d'alliance incluant des clauses d'entraide militaire si l'un des pays venait à être attaqué par l'Allemagne

On peut donc aisément  comprendre , que face à ces atermoiements franco-anglais, avec le Reich , .. et ces fins de non-recevoir ,  l'URSS, se détourne donc des démocraties occidentales perçues alors ,  comme indifférentes sinon hostiles envers elle,  et se rabatte à son tour sur un accord avec l'Allemagne..

Une mise au point que je tenais à rappeler  tout en précisant que je n'ai jamais été communiste , et encore moins fan de Staline , l'un des plus grands criminels de notre histoire .

Autre aspect qui me désole ,  qui n'a rien à voir avec cette oeuvre , je le précise ,   celui des comémorations de cette sale guerre ,   tellles que l'on les célébre en France ..

Nos jeunes français ( et à venir )  , à force de voir comémorer sans cesse et uniquement  le " débarquement du 6 juin 44 "  en guise d' évémenent majeur de la victoire contre le nazisme ...sont induits en erreur .. car ce n'est pas tout à fait exact , si l'on tient compte de la vérité historique , bien souvent tronquée dans notre zone occidentale du monde ...

J'y trouve même une insulte à l'histoire , dans la mesure ou l'on y ignore totalement ce qui se passait dans le même temps et même avant ( depuis  fin 41 .bataille de Moscou )  ..de l'autre coté de l'Europe ..

Un petit hommage aux  9 à 13  millions de soldats russes morts , envoyés comme de la chair à canon par Staline , ne serait pas de trop ,( c'est même indécent ! )... dans cette comémoration sublime , sans lesquels , tout débarquement sur les côtes de Normandie ,  aurait été impossible .. n'en déplaise à Sardou !

Et à l'occasion , tiens, il est bon de rappeler ceci ( déjà fait lobjet de l'un de mes articles )

le Reich n'a pas été vaincu sur les plages de Normandie mais bien dans les plaines de Russie.


Rappelons les faits et, surtout, les chiffres.


Quand les Américains et les Britanniques débarquent sur le continent, ils se trouvent face à 56 divisions allemandes, disséminées en France, en Belgique et aux Pays Bas.


Au même moment, les soviétiques affrontent 193 divisions, sur un front qui s'étend de la Baltique aux Balkans. La veille du 6 juin, un tiers des soldats survivants de la Wehrmacht ont déjà enduré une blessure au combat. 11% ont été blessés deux fois ou plus. Ces éclopés constituent, aux côtés des contingents de gamins et de soldats très âgés, l'essentiel des troupes cantonnées dans les bunkers du mur de l'Atlantique. Les troupes fraîches, équipées des meilleurs blindés, de l'artillerie lourde et des restes de la Luftwaffe, se battent en Ukraine et en Biélorussie.


Au plus fort de l'offensive en France et au Benelux, les Américains aligneront 94 divisions, les Britanniques 31, les Français 14. Pendant ce temps, ce sont 491 divisions soviétiques qui sont engagées à l'Est.


Mais surtout, au moment du débarquement allié en Normandie, l'Allemagne est déjà virtuellement vaincue. Sur 3,25 millions de soldats allemands tués ou disparus durant la guerre, 2 millions sont tombés entre juin 1941 (invasion de l'URSS) et le débarquement de juin 1944. Moins de 100.000 étaient tombés avant juin 41. Et sur les 1,2 millions de pertes allemandes après le 6 juin 44, les deux tiers se font encore sur le front de l'Est. La seule bataille de Stalingrad a éliminé (destruction ou capture) deux fois plus de divisions allemandes que l'ensemble des opérations menées à l'Ouest entre le débarquement et la capitulation.


Au total, 85% des pertes militaires allemandes de la deuxième guerre mondiale sont dues à l'Armée Rouge (il en va différemment des pertes civiles allemandes : celles-ci sont, d'abord, le fait des exterminations opérées par les nazis eux-mêmes et, ensuite, le résultat des bombardements massifs de cibles civiles par la RAF et l'USAF).


Le prix payé par les différentes nations est à l'avenant.


Dans cette guerre, les Etats Unis ont perdu 400.000 soldats, marins et aviateurs et quelques 6.000 civils (essentiellement des hommes de la marine marchande).


Les Soviétiques quant à eux ont subi, selon les sources, 9 à 12 millions de pertes militaires et entre 17 et 20 millions de pertes civiles. On a calculé que 80% des hommes russes nés en 1923 n'ont pas survécu à la Deuxième Guerre Mondiale.


De même, les pertes chinoises dans la lutte contre le Japon -- qui se chiffrent en millions -- sont infiniment plus élevées -- et infiniment moins connues -- que les pertes américaines.


Ces macabres statistiques n'enlèvent bien évidemment rien au mérite individuel de chacun des soldats américains qui se sont battus sur les plages de Omaha Beach, sur les ponts de Hollande ou dans les forêts des Ardennes. Chaque GI de la Deuxième guerre mondiale mérite autant notre estime et notre admiration que chaque soldat russe, britannique, français, belge, yougoslave ou chinois.


Par contre, s'agissant non plus des individus mais des nations, la contribution des Etats Unis à la victoire sur le nazisme est largement inférieure à celle que voudrait faire croire la mythologie du Jour J. Ce mythe, inculqué aux générations précédentes par la formidable machine de propagande que constituait l'industrie cinématographique américaine, se trouve revitalisée aujourd'hui, avec la complicité des gouvernements et des médias européens. Au moment ou l'US-Army s'embourbe dans le Vietnam irakien, on aura du mal à nous faire croire que ce serait le fait du hasard...


Alors, bien que désormais les cours d'histoire de nos élèves se réduisent à l'acquisition de « compétence transversales », il serait peut-être bon, pour une fois, de leur faire « bêtement » mémoriser ces quelques savoirs élémentaires concernant la deuxième guerre mondiale :


- C'est devant Moscou, durant l'hiver 41-42, que l'armée hitlérienne a été arrêtée pour la première fois.


- C'est à Stalingrad, durant l'hiver 42-43, qu'elle a subi sa plus lourde défaite historique.


- C'est à Koursk, en juillet 43, que le noyau dur de sa puissance de feu -- les divisions de Pantzers- tigres-- a été définitivement brisé (500.000 tués et 1000 chars détruits en dix jours de combat !).


- Pendant deux années, Staline a appelé les anglo-américains à ouvrir un deuxième front. En vain.


- Lorsqu'enfin l'Allemagne est vaincue, que les soviétiques foncent vers l'Oder, que la Résistance -- souvent communiste -- engage des révoltes insurrectionnelles un peu partout en Europe, la bannière étoilée débarque soudain en Normandie...

Partager cet article

Repost 0
Published by la république du peuple - dans Monde
commenter cet article

commentaires

Sylvie Boussand 24/09/2009 11:07


Très bon rappel de mémoire, nécessaire. N'oublions jamais, jamais, qu'un homme petit, très loin des canons aryens qu'il prônait pourtant en tant que race supérieure, qui aurait du mourir anonyme,
est entré dans l'histoire avec un cortège de millions de mort dont il est responsable au premier chef.
De l'art et la manière d'instrumentaliser :
- le désir de revanche d'une nation ;
- une crise économique nationale ;
- une xénophobie larvée ;
- une mise au ban des nations.
Vous ajoutez un engouement populaire réel pour un nabot, certes, mais charismatique et qui dit aux foules ce qu'elles ont envie d'entendre, qui leur promet une suprématie mondiale, qui leur permet
de se défouler sur des minorités… et vous obtenez un conflit mondial meurtrier. Sans oublier les atermoiements et les petits arrangements mesquins des autres dirigeants qui n'ont fait que reculer
pour mieux plonger ensuite.
Quand la guerre est devenue inexorable, il ne s'agissait pas de savoir si on devait la faire, mais quand. Dans ce cas de figure, l'Allemagne nazie a eu un boulevard devant elle pour "s'enrichir" de
ces premières conquêtes et ainsi poursuivre sa folle entreprise. 
 


Jean-François Vionnet 24/09/2009 09:29


Je ne suis tombé que sur la fin du documentaire, et la chute d'Hitler (je n'ai pas pu m'empêcher de faire la comparaison avec notre nainsident), mais ton article est très enrichissant et je
voudrais même rajouter que les Américains n'ont accepté d'intervenir que quand leurs bateaux ont été attaqués, et qu'ils allaient perdre leur prépondérance, dans l'Atlantique, et dans le
Pacifique.
Salut et Fraternité.


la fleur 23/09/2009 18:29


oui, çà s'appelerait Démocratie


philippe 23/09/2009 18:26


J'aimerai tant que les citoyens aient un réel pouvoir de contre carré le gouvernement, une sorte de contre pouvoir


la fleur 23/09/2009 18:10


Oui, tu veux parler de la pétition ..?   J'ai signé ..je l'ai vue sur le site de mon amie Sylvie ..  mais parait que pour que çà soit valable , il faut une piéce d'identité ..ce qui n'est pas faisable sur le net , évidemment ..


Renard 23/09/2009 17:32


J'ai également suivi ce superbe documentaire, et j'apprécie les mises au point si mal connues quand ce n'est pas du tout, sur le rôle de l'armée russe, et le pourquoi de son pacte avec l'Allemagne
au début de la guerre.

Et, ça n'a pas de rapport avec ton article, mais je fais circuler ce lien qui je crois est important et devrait être diffusé largement, alors, merci par avance de le consulter:

http://droit-dans-le-mur.over-blog.com/


Présentation

  • : La République du peuple
  • La République du peuple
  • : Blog d'un pov'con soixantenaire et soixante-huitard , qui a regardé étonnament ce pays anesthésié par un moulin à vent, et qui ne voit pas le changement arriver !
  • Contact

  • Joel
  • Gaucho de base reconnu , libertaire ,anti-fasciste, anti-capitaliste , anti-raciste, athée , humaniste , anarcho-syndicaliste , anti-lepéniste , autogestionnaire .Pour une vraie vie désaliénée du travail et du système marchand
  • Gaucho de base reconnu , libertaire ,anti-fasciste, anti-capitaliste , anti-raciste, athée , humaniste , anarcho-syndicaliste , anti-lepéniste , autogestionnaire .Pour une vraie vie désaliénée du travail et du système marchand

MEDIAPART.JPG

 

metting-copie-1.JPG

 

 

 

face-book.JPG

Recherche

Là bas où j'y suis

Archives

Affiches 68

681.jpg

68.jpg

 

LE BLUE DU MENTEUR PAR JOEL

 

 

 




 


Boogie 68Ard par joe-maurice

BLOGUE 6.8 

capitalisme.jpg

 

Bienvenue

Compteur de visiteurs en lignes

J'y vais et j'y suis

vachane.JPGdes-pas-perdus.JPGslovar.JPGaliciabx.JPGKamisole.JPGchti.JPGcri-du-peuple.JPGSégolinpanier-de-crabes.JPGlucien.JPGRaleuse.JPGhumeur.JPGWL.JPGUrever.JPGoff-lib.JPGetas-d-anne.JPG

London-Calling--flag.jpg

pensee-L.JPGa-tous-les-vents.JPGsarkozix.JPG

AP.JPG