Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 15:00


Chronologie de l'affaire Clearstream .



Septembre 2003: l'informaticien Imad Lahoud copie sur l'ordinateur de Florian Bourges, ancien auditeur chez Arthur Andersen, des fichiers clients et de transaction de la société luxembourgeoise de compensation financière Clearstream. Ils avaient été mis en relation par le journaliste d'investigations Denis Robert.


Octobre-novembre 2003: ancien vice-président d'EADS, Jean-Louis Gergorin remet au général Philippe Rondot des listes de comptes Clearstream provenant, selon lui, d'une pénétration informatique réalisée dans la base de données Clearstream par Imad Lahoud, qu'il a embauché chez EADS. Rondot est chargé d'enquêter sur la présence de fonctionnaires du ministère de la Défense sur ces listings qui s'avéreront trafiqués.


9 janvier 2004: réunion entre Dominique de Villepin, Gergorin et Philippe Rondot au Quai d'Orsay sur l'existence des listes de comptes illégaux de personnalités censés avoir été ouverts chez Clearstream. Selon Gergorin et Rondot, le nom de Nicolas Sarkozy aurait été évoqué. Selon Rondot, le ministre lui confie une mission de vérification sur ces listings, en se prévalant de Jacques Chirac, alors président de la République.


Mai à octobre 2004: Gergorin envoie anonymement à quatre reprises les listings trafiqués au juge Renaud van Ruymbeke, susceptible d'être intéressé par certains noms dans son enquête sur d'éventuelles commissions occultes lors de la vente en 1991 de frégates à Taiwan. Le nom de Nicolas Sarkozy y figure sous la forme patronymique «Stéphane Bocsa» et «Paul de Nagy».


3 septembre 2004: ouverture d'une instruction pour «dénonciation calomnieuse» à la suite d'une plainte d'un ancien dirigeant d'Airbus, Philippe Delmas, dont le nom figurait sur les listings et qui avait été placé en garde à vue, dans le cadre de l'enquête du juge van Ruymbeke.


31 janvier 2006: Nicolas Sarkozy se constitue partie civile


24 mars 2006: les policiers perquisitionnent le domicile du général Philippe Rondot à Meudon (Hauts-de-Seine) et mettent la main sur ses notes évoquant notamment la réunion du 9 janvier 2004.


1er juin 2006: Gergorin reconnaît l'envoi des lettres anonymes. Il est mis en examen.

 

9 juin 2006: Imad Lahoud est mis en examen.


22 mars 2006: Gergorin affirme que Lahoud lui a fourni les listes.

 

4 mai 2006: Van Ruymbeke comparaît devant le Conseil supérieur de la magistrature pour avoir secrètement rencontré Gergorin en 2004, avant de recevoir les listes anonymes.


22 juin 2006: Jacques Chirac refuse d'être entendu sur des «faits accomplis ou connus durant son mandat» et «dément catégoriquement avoir demandé la moindre enquête visant des personnalités politiques».


4 juillet 2006: une expertise de l'ordinateur de Rondot désigne Villepin comme ayant eu l'idée de la rencontre secrète Gergorin-Van Ruymbeke de 2004.


19 juillet 2006: Gergorin confirme la mise en cause de Villepin mais précise qu'au moment où le ministre a demandé à Rondot, sur ordre de Chirac, d'enquêter sur ces listings, tous étaient convaincus de la véracité des listes.


27 juillet 2006: Villepin dément toute manoeuvre politique et assure avoir uniquement demandé des vérifications. Il est mis en examen.


3 juin 2008: à la fin de l'instruction, le parquet estime qu'il n'y a pas de preuves contre Villepin et requiert un supplément d'information sur les liens Villepin-Lahoud, ainsi que le renvoi devant le tribunal de Gergorin, Lahoud, Robert et Bourges.


3 juillet 2008: fin de l'enquête après un nouvel interrogatoire de Villepin. Le parquet requiert le renvoi de Villepin en correctionnelle. Les juges signent leur ordonnance de renvoi le 18 novembre


(Source AFP)

Déclaration de Villepin , à son entrée au Palais de Justice :

"Je suis ici par la volonté d'un homme, je suis ici par l'acharnement d'un homme, Nicolas Sarkozy, qui est aussi président de la République française. J'en sortirai libre et blanchi au nom du peuple français", a déclaré M. de Villepin avant de rentrer dans la salle d'audience.

"Certains voudraient croire qu'il n'y a pas dans notre pays de procès politique, je veux le croire aussi et pourtant nous sommes ici en 2009 et nous sommes en France", a-t-il ajouté soulignant que son "combat" est celui "de toutes celles et tous ceux qui se battent contre l'injustice, de toutes celles et tous ceux qui sont victimes de l'abus de pouvoir".

source l'express

Voir aussi :

Clearstream : le statut pénal du chef de l'Etat en débat

 

Partager cet article

Repost 0
Published by la république du peuple - dans Politique
commenter cet article

commentaires

le cri du peuple 22/09/2009 13:06


Villepin en pourfendeur de l'injustice c'est trop. Rappelons nous que c'est son gouvernement qui a mis en place le bouclier fiscal et le CNE.
Et si tout ça n'était qu'une machination mise en place par..................Sarkozy lui même ou tout au moins qu'il aie laisser les choses se faire tout en étant informé. On a du mal à croire que
ministre de l'intérieur qu'il était à l'époque n'est pas eu vent de ces listes et surtout que son nom y figurait.
Toute cette affaire montre bien l'esprit tordu qui anime la plupart des hommes politiques de droite en particulier.
Quant au résultat de ce procés on peut s'attendre à tout. Mais compte tenu de la plus que trés relative indépendance dont fait preuve la justice on peut supposer que Sarkozy en ressortira grandi
(ce qui n'est pas une sinécure en soi) dans le role de l'homme blessé qui a obtenu réparation. 
Le statut  d'irresponsabilité juridique dont bénéficie le chef de l'Etat risque de ne pas être appliqué en la circonstance. En effet c'est le ci-devant citoyen Nicolas Pal Sarkozy de Nagy
Bocsa, alors ministre de l'intérieur ou des finances qui s'est porté partie civile et non le président de la république. Même si l'éthique (ou plutot  les tics pour Sarkozy) voudrait qu'il
retire sa plainte pour respecter un certain équilibre. Ou il est un individu ordinaire et dans ce cas il n'a pas à avoir de statut d'irresponsabilité. Ou de par sa fonction il ne peut être traduit
devant la justice ordinaire mais en compensation il ne peut pas non plus traduire qui que se soit devant les juges.
Mais bon cela s'appelle avoir de la grandeur (difficile pour Nagy Bocsa) morale.
Tenir et Résister


sylvie 21/09/2009 23:09

Vous allez dire que je fais du mauvais esprit mais le "compte" japonais de Chichi, on en est où ?Pourtant Chichi aimait bien Pinpin, et le jouait gagnant contre le félon (cf balladur etc) qui lui n'aimait aucun des deux. Et qu'arriva-t-il ? Contre toute attente, Chichi laissa plonger Pinpin en se drapant dans SON immunité et son statut, adouba, même à contre cœur le félon, et du Japon on n'entendit plus parler.Vous connaissez le billard à trois bandes ?

des pas perdus 21/09/2009 23:01

chronique d'une mise à mort annoncée...

des pas perdus 21/09/2009 23:00

chronique d'une mise à mort annoncée...

la fleur.... 21/09/2009 22:33

sans oublier que c'est peut être 2012 qui se joue ici ..Et Sarko le sait .  car si Villepin sort blanchi .. il y en aura 2 de droite au premier tour.

la fleur.... 21/09/2009 20:26

Pas sûr qu'il ne faut pas s'y interesser ..çà peut démontrer à quel point la politique de haut niveau .. c'est pas  si noble qu'on le prétend ..y'a tellement de novices qui le croient  en votant pour tel ou tel !   amusant :  la presse étrangére . Mais çà ne veut pas dire qu'on oublie, pour autant ,  les autres choses de ce pays.Cordialement

Jean-François Vionnet 21/09/2009 18:24

Bien résumé la situation. Mais tout ça ne vaut pas un pet de lapin. Il y a des choses beaucoup plus importantes que les humeurs du nainsident.Salut et Fraternité.

Renard 21/09/2009 15:37

S'il n'avait pas ce désir d'écraser Villepin, le président devrait accepter d'attendre l'expiration de son mandat pour qu'aient lieu les procès.. ce serait une question d'honnêteté.. mais bon...

Présentation

  • : La République du peuple
  • La République du peuple
  • : Blog d'un pov'con soixantenaire et soixante-huitard , qui a regardé étonnament ce pays anesthésié par un moulin à vent, et qui ne voit pas le changement arriver !
  • Contact

  • Joel
  • Gaucho de base reconnu , libertaire ,anti-fasciste, anti-capitaliste , anti-raciste, athée , humaniste , anarcho-syndicaliste , anti-lepéniste , autogestionnaire .Pour une vraie vie désaliénée du travail et du système marchand
  • Gaucho de base reconnu , libertaire ,anti-fasciste, anti-capitaliste , anti-raciste, athée , humaniste , anarcho-syndicaliste , anti-lepéniste , autogestionnaire .Pour une vraie vie désaliénée du travail et du système marchand

MEDIAPART.JPG

 

metting-copie-1.JPG

 

 

 

face-book.JPG

Recherche

Là bas où j'y suis

Archives

Affiches 68

681.jpg

68.jpg

 

LE BLUE DU MENTEUR PAR JOEL

 

 

 




 


Boogie 68Ard par joe-maurice

BLOGUE 6.8 

capitalisme.jpg

 

Bienvenue

Compteur de visiteurs en lignes

J'y vais et j'y suis

vachane.JPGdes-pas-perdus.JPGslovar.JPGaliciabx.JPGKamisole.JPGchti.JPGcri-du-peuple.JPGSégolinpanier-de-crabes.JPGlucien.JPGRaleuse.JPGhumeur.JPGWL.JPGUrever.JPGoff-lib.JPGetas-d-anne.JPG

London-Calling--flag.jpg

pensee-L.JPGa-tous-les-vents.JPGsarkozix.JPG

AP.JPG